Un diagnostic électrique, pour quoi faire ?

Pour assurer le bon fonctionnement de vos installations électriques, il faut toujours passer au diagnostic électrique. Ce contrôle permet de tout mettre aux normes. Mais que faut-il savoir là-dessus ? Pourquoi réaliser un diagnostic électrique ? Lors de la réalisation du diagnostic électrique, l’électricien vérifie l’état de votre installation. Il détectera toutes les éventuelles anomalies au niveau du réseau électrique. Ensuite, il dresse une liste des modifications nécessaires. Durant ce diagnostic, la conformité de l’installation aux normes en vigueur doit être assurée, à savoir la NF C15-100.images58

Pour éviter les accidents

Le diagnostic électrique permet avant tout de réduire les risques d’accidents liés aux malfaçons. A titre d’exemple, en fonction du besoin pour chaque pièce, toutes les sources de courant doivent être bien équilibrées. Les boîtes de dérivation sont au bon endroit et les fils sont correctement reliés. En outre, le diagnostic électrique permet également au système de rester étanche même en cas d’infiltrations. C’est grâce aux gaines de protection, ainsi les risques de court-circuit sont moindres. En effet, il ne faut pas oublier que la majorité d’incendies accidentels sont dus aux installations électriques réalisées n’importe comment. C’est pour cette raison qu’il faut confier à un électricien Nice votre installation ne serait-ce que pour assurer sa fiabilité.

Le certificat de conformité

Ce certificat de conformité électrique vous serait remis une fois que votre électricien finisse le diagnostic électrique de votre habitation. C’est un document officiel qui a pour but d’attester la mise aux normes de votre installation électrique. Si un jour, vous décidez alors de revendre la maison, ce certificat constituera une plus-value importante vous permettant de proposer un prix bien plus élevé. En effet, grâce à ce certificat, les acquéreurs seront soulagés de savoir que l’installation électrique est sans failles et qu’ils n’y auront plus des réparations à effectuer.

Qui contacter pour réaliser le diagnostic électrique ?

Le diagnostic électrique doit impérativement respecter la norme XP-C 16-600. Même si vous avez des bases très solides dans le domaine de l’électricité, il ne vous serez pas possible de réaliser vous-même ce diagnostic. En réalité, il doit être effectué par un électricien qualifié et expérimenté. Et surtout, un électricien qui a obtenu une certification pour exercer son activité professionnelle.

6 Thoughts on “Un diagnostic électrique, pour quoi faire ?

  1. Hyper important le diagnostic, c’est quand les plombs sautent qu’on regrette de ne pas l’avoir fait… Si vous souhaitez des infos concernant ce document à avoir de conformité, je propose aussi des renseignements sur mon site.
    Bonne lecture

  2. Ce n’est pas plus mal d’étendre l’obligation de diagnostic aux locations : c’est important pour le nouvel entrant de savoir quel est l’état de l’installation électrique ou de la plomberie pour pouvoir anticiper les éventuels problèmes qui pourraient apparaître durant son séjour locatif dans l’appartement.

  3. On trouve des anomalies ainsi que des connexions artisanales à chaque inspection, ou presque. Il est toujours mieux de faire vérifier l’ensemble du système électrique par un maître électricien, surtout si une partie du filage est d’aluminium. Ce type de filage n’est pas problématique en soi, mais il faut une installation hors pair avec les bonnes prises électriques et interrupteurs.

    Lors d’une inspection pré-achat, seule une vérification sommaire est effectuée et on découvre beaucoup de surprises alors imaginez lors d’une vérification plus en profondeur.

  4. oui Sabeko se serait bien pour les locations, c’est ce que mon propriétaire a dû faire quand tout a sauté et heureusement car le gars qui est intervenu m’a dit que ça aurait pu prendre feu!

  5. Si vous voulez louer ou vendre votre maison, sachez qu’une installation sécurisée constitue un avantage indéniable pour vous et vos biens. De mon côté, je le fais pour ma maison tous les 5 ans

  6. Ne pas hésiter à exiger un diagnostic le plus détaillé possible. Il arrive que des professionnels du métier se contente de minimum malheureusement, pour gagner du temps.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires sont en Dofollow, mais seuls les liens pointant vers des sites de thématiques similaires ou complémentaires sont acceptés

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise KeywordLuv en DoFollow. Entrez VotreNom@VotreMotClé dans le champ nom pour créer un lien avec une ancre optimisée vers votre site.

Post Navigation