Au revoir l’hypertension chez les seniors

Y a- t- il un sport qui pourrait motiver le senior? Faites d’une pierre deux coups. Le vélo est un sport à la fois bon pour être en forme, mais aussi très amusant.

Le sport contre la tension

Le système cardiovasculaire et surtout le cœur fait partie des organes à faire le plus attention arrivés à un certain âge. C’est pour cette raison que le cyclisme est très recommandé pour garder la côte concernant cette partie du corps.

Le rôle du vélo sur la pression artérielle est très positif sur l’état de santé une fois les 50 ans atteint. En effet, à partir de cet âge, le mieux est de choisir déjà une activité pour travailler l’endurance. Dans ce cas, pourquoi ne pas opter pour le vélo? Ce sport fait moins travailler les muscles. Il se trouve que le vélo est moins exigeant pour le mouvement des hanches et des chevilles. Par contre, le vélo fait travailler le cœur. En outre, pour une pratique régulière, les seniors peuvent miser sur celui-ci pour un travail d’endurance. Le vélo participe à éradiquer les conséquences de la sédentarité telles que le cholestérol, l’obésité et surtout l’hypertension. Même les cardiologues incitent les personnes de grand âge à pratiquer régulièrement ce sport. Le vélo est sollicité pour traiter les troubles de la pression artérielle.

Le cœur va progressivement diminuer la fréquence de ses battements, c’est-à -dire qu’il va moins se fatiguer. Du coup, la tension artérielle va baisser en même temps, car les vaisseaux vont devenir plus souples. Tout ça pour finalement réduire les risques d’AVC ou d’accident cardiaque.

Il ne faut pas ignorer que faire du vélo accroît la taille du cœur. Faire augmenter le travail cardiaque tout le long de l’effort physique a pour but premier d’apporter l’oxygène au muscle concerné pendant la pratique du vélo.

Le vélo: comment s’y prendre

Dans la rue ou à la maison, les médecins recommandent le vélo pour lutter contre l’hypertension. Il est mieux pour les seniors de le pratiquer au quotidien. Pour trente minutes au minimum tous les jours, le vélo joue beaucoup dans la fréquence cardiaque.

Alors, pour être au top côté outil, munissons-nous d’un cardiofréquencemètre. L’utilisation d’un cardiofréquencemètre de savoir où en est le rythme cardiaque et quel rythme il faut retenir lorsqu’on fait notre vélo du jour. Autrement dit, avec ce dispositif, on peut pédaler en contrôlant notre créneau.

Vous l’aurez compris, pratiquer du vélo de façon régulière renforce le muscle du cœur pour qu’il puisse gagner en puissance sans s’affoler. Ainsi, lorsque le cœur est en forme, le sang comme l’oxygène afflue raisonnablement vers tout l’organisme.

Par contre, faire du vélo peut être dangereux lorsqu’on s’emporte dans les jeux de la compétition et se mettre inutilement en danger vu notre âge. Dans ce cas, il faut toujours prendre ses précautions lorsqu’on fait du vélo. Comme énoncé un peu plus haut, se munir d’un cardiofréquencemètre est nécessaire, car cette machine fixe à l’avance par un professionnel de santé une limite à ne surtout pas dépasser.

Comments are closed.

Post Navigation