Où peut-on stationner et camper en camping-car ?

En raison du contexte sanitaire et du tourisme de proximité, le voyage en camping-car constitue désormais un choix judicieux. En acquisition ou en location, certains peuvent être habitué à la conduite et l’usage de ce véhicule. En revanche, d’autres vont aussi l’utiliser pour la première fois. Ainsi, il existe quelques règles à connaître avant de se lancer dans l’aventure. En effet, derrière la promesse des vacances en liberté, il est aussi indispensable de savoir où stationner et camper en camping-car. Voici donc les informations à connaître pour s’arrêter et faire une escale en toute tranquillité.

Les stationnements possibles en camping-car

Voyager en camping-car peut être à la fois agréable et confortable. Mais quand il s’agit de trouver un stationnement, la tâche devient vite épineuse. Bien entendu, certaines communes développent des aires d’accueil et de services pour recevoir ce moyen de transport et de camping. Mais d’autres imposent également des interdictions plus ou moins légales.

Quoi qu’il en soit, un camping-car peut librement stationner où il souhaite selon le Code de l’urbanisme. Cette liberté est, néanmoins, limitée à des fins de protection pour les espaces naturels et les sites classés.

Ainsi, un camping-car ou une caravane peut stationner sur la voie publique, comme la rue, le parking, et les aires de stationnement. Il peut se garer de jour comme de nuit, sans dépasser les 7 jours sur un même emplacement. De même, il est interdit de stationner plus de 3 mois sur un terrain aménagé, sauf en cas d’autorisation. Enfin, il est aussi possible de se garer sur un terrain privé à condition d’avoir l’accord du propriétaire. Dans ce cas précis, la durée dépend de l’accord entre le propriétaire et le camping-cariste.

Par ailleurs, il faut aussi noter qu’il y a des endroits où un camping-car ne peut impérativement pas stationner. Notamment, du fait de son gabarit. Entre autres, les parkings souterrains inaccessibles, les places étroites, et les parkings interdits par la commune.

Enfin, lorsque votre camping-car est garé, vous pouvez vous restaurer et dormir dedans. Mais pour cela, vous ne devez sortir aucun équipement, effectuer aucune évacuation, et produire des déchets et des nuisances sonores.

Les sites pour camper en camping-car

Si l’on peut se garer presque partout en camping-car, la question du camping est cependant plus réglementée. En effet, il est indispensable de s’installer et de pratiquer le camping dans les endroits réglementés. Selon les règles réglementaires, la liberté et la pratique du camping sont interdites dans certains lieux. A savoir :

  • Sur les bords de la mer
  • Dans les réserves naturelles
  • Sur l’emprise des routes et des voies publiques
  • Dans les surfaces de protection de point d’eau utilisée pour la consommation
  • Dans des zones fixées par arrêtés
  • Dans des sites classés et protégés.

Par contre, il existe des structures d’accueil où il est possible de camper avec un camping-car. Sachez qu’en dehors de la voie publique, vous trouverez des sites particulièrement aménagés pour accueillir les véhicules de ce genre. Certains d’entre eux sont gratuits et d’autres payants. Dans les deux cas, ces structures donnent la possibilité de se garer le temps que vous souhaitez.

Vous connaissez maintenant les règles qui régissent le stationnement et le camping en camping-car. Alors, prêt pour l’aventure ? Contactez vite Sud Loire Caravanes pour réserver votre véhicule, que ce soit pour un achat ou une location.

Comments are closed.

Post Navigation